Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baignade interdite

Publié le par itshould

L'Affinerie n'est pas qu'un amas de métal... Assez rapidement, lors de mes premières visites, je découvre en plusieurs endroits d'immenses fosses rectangulaires remplies d'eau... celles-ci captent désormais toute mon attention, détournant mon esprit des pieuvres de métal qui, pourtant, étendent leurs tentacules juste au-dessus de ma tête... à quoi servaient ces fosses quand l'Affinerie était en activité... que contenaient-elles à l'époque ? ... je n'en sais rien. En tout cas, aujourd'hui, ces "piscines", pleines d'une eau presque noire, sont alimentées par de nombreux petits ruisseaux qui se forment un peu partout sur le site légèrement en pente de l'Affinerie à la moindre pluie. Ces fosses, dont on ne voit pas le fond, ne sont pas seulement remplies d'eau... elles abritent des débris de toutes sortes dont je n'arrive pas à identifier la nature... si ce n'est du métal, encore du métal... je cherche désespérement quelque chose de vivant dans cette eau... mais rien. Pas la moindre mousse sur les éléments immergés, pas le moindre insecte se posant à la surface, pas la moindre plante sauvage venant plonger une racine dans ce liquide... même le vent ne parvient pas à imprimer la moindre petite ride à la surface poisseuse de cette eau. L'eau qui vient se déverser dans ces "piscines" semble venir y mourir... cette eau est morte de la maladie qui ronge cet ancien site industriel qu'est l'Affinerie. Car ce qui était un doute, une intuition, une crainte dés ma première visite se confirme, se renforce à chaque nouvelle venue... aujourd'hui, alors que je découvre ces piscines, ça devient une conviction: le site de l'Affinerie est pollué... et sérieusement. Mais de quelle sorte de pollution s'agit-il ?

Commenter cet article