Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Continuons la visite...

Publié le par itshould

L'emprise de l'Affinerie est immense, légèrement en pente... Je découvre des parties du site, des bâtiments que je ne pouvais voir depuis le point de vue extérieur habituel. Je décide de me rendre au plus près de ce qui me semble être le site central de l'Affinerie et qui jusqu'à présent me faisait penser à des pieuvres métalliques. Je suis surpris par la multitude de petites pièces de métal brillant qui recouvrent la dalle de bitume: ça semble être de toute évidence de l'aluminium. Rondes pour la plupart, elles forment par endroits des agglomérats qui font penser à des petits tas de pièces de monnaie. J'en ramasse quelques-unes. J'approche du site central: c'est impressionnant. Mon regard ne sait où se poser. On croirait un immense mikado de métal: les poutrelles sont entremélées, entrecroisées... elles retiennent comme par miracle des portions entières du toit qui semble ne demander qu'à s'effondrer. Des poutres d'acier, épaisses comme un corps d'homme, ont fondu, dégouliné comme des bâtonnets de glaces, avant de se figer. Je préfère me maintenir à une distance raisonnable tant l'équilibre de l'édifice paraît fragile. Et je reste là bouche bée à imaginer la puissance qui a dû être ici déployée pour le tordre à ce point...

Commenter cet article