Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des flacons jaunes par milliers...

Publié le par itshould

Des montagnes de bouteilles jaunesIl y a sur l'Affinerie des mystères que j'aimerais un jour percer... En divers endroits sont stockées des montagnes de flacons de plastique... pour la plupart jaunes... d'autres translucides... Ce sont apparemment les flacons dans lesquels on conditionne l'huile de table vendue dans nos supermarchés... Le soleil a fait pâlir ceux qui se trouvent en surface de ces énormes tas, ce qui laisse penser qu'ils sont ici depuis pas mal d'années, probablement du temps où l'Affinerie était encore en activité...
Le vent en a dispersé un grand nombre un peu partout sur le site... à tel point qu'il est quasi impossible de prendre une photo de l'Affinerie sans qu'apparaissent ici et là sur le cliché de petits points jaunes... Mais à quoi étaient destinés ces flacons ? Etaient-ils en simple transit sur l'Affinerie ? Ont-ils été stockés là à la fermeture de l'Affinerie par quelque industriel bien intentionné pour s'en débarasser à moindre frais ? A priori ces plastiques n'ont aucun lien avec l'activité de fonderie et de recyclage de métaux qui était déployée sur le site ? Ces bouteilles jaunes étaient-elles brûlées, pour s'en débarasser, en même temps que l'aluminium était fondu dans les fours qui fonctionnaient ici, à une époque, à plein régime ? Dans cette hypothèse, l'Affinerie était-il habilitée, autorisée, à brûler ce type de matériau ?

Commenter cet article

bergès Jean-Claude 31/03/2010 23:46


La Sté Plastiflac existe encore...
http://www.e-picardie.net/detail_organisme.php?id=35423
http://www.plastiflac-lejeune.be/index.php?option=com_content&task=view&id=59&Itemid=78

Plastiflac est une entreprise disonnaise de flacons en plastique fondée en 1957. En 1996, la famille Lejeune, propriétaire, décide de vendre au groupe français Roullier. Le CA avoisinait les 7
millions et demi d’euros. 10 ans plus tard Plastiflac retourne dans le giron familial, Roullier décide en effet, de se séparer de l’entreprise qui a du mal à faire face au marché avec la fermeture
d’Interlac qui était alors leur principal client. Eric Lejeune rachète l’entreprise fondée par son père 50 ans plus tôt. Plastiflac est aujourd’hui détentrice de 4 brevets dont un médaillé d’or au
salon mondial des inventeurs. Aujourd’hui, la situation financière est stable. Pour 2007, le CA est de 2.539.000 euros. Et c’est au delà des prévisions...

Bilans de l'usine de Béthisy :
http://www.bilansgratuits.fr/static/316533660-PLASTIFLAC.html

et une superbe vidéo en prime...

http://www.televesdre.eu/site/plastiflac_dison_diffuse_le_25_02_08_-1719-999-117.html

L'incendie du hangar de soufflage en 2004
http://www.leparisien.fr/oise/pas-de-chomage-technique-chez-plastiflac-18-05-2004-2004989684.php


bergès Jean-Claude 31/03/2010 23:09


Ces bouteilles et les différents plastiques appartiennent à l'usine "Plastiflac" qui avait loué les anciens bureaux de la Sté AFINAL, le bâtiment en face de la fonderie.
Ils ont pendant plusieurs années "soufflé" des bouteilles plastique en 3X8 dans ce local. Comme le site de la fonderie n'était pas fermé, ils ont stocké des matrices plastique, des grains de
polymère et des bouteilles...
Puis certains on été "oubliés" à la fermeture il y a 3 ou 4 ans de l'atelier de soufflage de plastiques.
La Sté Plastiflac exerce toujours en face du café "chez Tonio". Mais elle a "oublié" ses déchets.