Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site orphelin

Publié le par itshould

La Grande SoeurQu'est donc "officiellement" un site comme la Décharge ? C'est, au regard de la loi, un "site orphelin"... Les lieux ont été tellement dégradés qu'ils ont perdu toute valeur économique, toute valeur tout court... En être propriétaire, c'est endosser une responsabilité, c'est être susceptible de devoir supporter des coûts bien supérieurs à tout bénéfice ou toute rente potentielle que pourraient rapporter ces lieux... "valeur négative" donc... car ces lieux, on l'a déjà évoqué dans ce blog, constituent une bombe potentielle pour l'environnement immédiat et pour les populations qui vivent à proximité... le principe "pollueur-payeur" ne s'applique que rarement dans nos sociétés... en revanche, le principe "propriétaire-payeur" semble s'appliquer bien plus commodément... mieux vaut donc ne pas être propriétaire de tels lieux... Dans le cas de la Décharge, les "parents", anciens propriétaires exploitants du site, ont déserté, abandonné la "grande soeur" à son triste sort... s'arrangeant, par la grâce d'un malheureux incendie venu ravager les locaux abritant les archives de la Décharge, pour effacer l'histoire du site... Adieu historique des mouvements de camions et des convois, adieu comptabilité (pour peu qu'une telle comptabilité ait été tenue un jour...) des "arrivées" de produits chimiques sur le site... Définitivement, on ne connaîtra jamais précisément la nature de l'ensemble des produits déposés ici, ni leur quantité exacte... Dans un monde où tout se possède, où l'on se bat même pour posséder plus que son voisin, posséder parfois plus qu'on ne pourra jamais en faire usage... ces lieux sont "hors norme", à contre-courant... ils échappent à la règle commune... personne n'en veut... ils sont hors circuit économique... les cartes mêmes ignorent leur existence et leur réalité... même l'Etat, qui dans ces cas de "sites orphelins", est amené, bien malgré lui, à se subsituer au propriétaire, rechigne à reconnaître l'existence, "reconnaître" cet enfant "contre-nature" et à assumer ses responsabilités et les charges particulières qu'exige ce rejeton qui a été maltraité et qui réclame des soins hors du commun... Cet enfant terrible est pour l'Etat le mal aimé de ses propriétés, celui qui a mal tourné, et dont on ne sait jamais ce qu'il vous réserve comme mauvaise surprise... celui qu'on ne pourra jamais privatiser et qui au contraire viendra grever votre patrimoine et foutre en l'air votre réputation... le mieux est donc de mettre un tel enfant à l'abri des regards, de le tenir à l'écart et de faire en sorte qu'on en parle le moins possible... Avec le temps...

 

 

Commenter cet article