Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Flower power

Publié le par itshould

Bombe végétaleLes éléments naturels, on l'a déjà évoqué dans ce blog, sont les grands "liquidateurs"  de sites tels que l'Affinerie ou la Décharge... Ils forment une entente cordiale indéfectible avec les végétaux qui s'acharnent inlassablement à reconquérir le terrain duquel l'Homo Industrialis les avait exclus... Dés le printemps, ce sont d'incessantes explosions silencieuses de graines qui s'enchaînent sans relâche, par milliers, par milliards. Ce sont alors des multitudes de fantassins qui, n'ayant que pour seul et unique but de germer et de survivre, s'insinuent dans chaque recoin, dans chaque fissure que le gel ou la pluie ont, quelques semaines plus tôt, provoqué ici et là... Qu'un fantassin échoue à s'installer dans sa tranchée pour y mener sa guerre d'usure, il sera immanquablement remplacé quelque temps plus tard par une autre graine de ses compagnons, prête à prendre racine et à faire éclater l'armure de l'adversaire industriel... si ce ne sont les graines, ce sont les racines des saules et des roseaux qui, inlassablement, ramperont discrètement sous le sol d'asphalte, pour l'éventrer tôt ou tard... Seul l'hiver n'apporte qu'un bref armistice... mais c'est pour mieux laisser la place au vent, à la pluie et au gel qui eroderont, imperceptiblement mais inéluctablement, les colonnes du Royaume... Mais qu'en est-il de l'autre combat invisible que se livrent ici, sous la croûte, les végétaux et les éléments chimiques qui polluent les sols, ces éléments qui représentent les véritables forces de l'Empire postindustriel... des forces probablement bien plus puissantes que les vestiges de métal et de béton eux-mêmes dont l'effondrement apparaît d'ores et déjà programmé... On se doute bien que le combat, bien qu'invisible, fait rage sous nos pieds... mais qui l'emporte ? difficile de le dire: en tel endroit du Royaume, la végétation explose et semble avoir le dessus, en tel autre elle paraît impuissante à s'installer sur un sol que les polluants semblent avoir rendu irrémédiablement toxique et stérile à toute implantation végétale... les belligérants se seraient-is résignés à une guerre de position, respectivement retranchés sur leur terrain, se le partageant suivant d'invisibles lignes de partage "pollué/non pollué", "fertile/stérile"... Se pourrait-il même qu'on puisse déduire la Carte des zones de dangereuses de l'Affinerie de celle faisant apparaître les zones où les Plantes peinent à s'installer ? En tout cas, il semble bien qu'il y ait souvent des attaques kamikazes, des graines se risquant à germer en des terrains particulièrement, et visiblement, hostiles, ne donnant alors lieu qu'à de maigres pousses blafardes, épuisées d'un combat qui semble inégal... Peut-être faudrait-il aux Plantes de nouvelles alliées... des spécialistes de ce type de guerre chimique, des mercenaires génétiquement disposées à combattre l'aluminium, le cadmium, le plomb, le zinc... ce sont peut-être de telles alliées qu'il faudrait amener ici, en renfort des pousses de saule, de ronce, d'absinthe... ces alliées potentielles existent... elles portent le nom de Thlaspi Caerulescens, Sedum Alfredi, Pensée caliminaire, Sebertia Acuminata...

Commenter cet article